Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une chance sur deux

Une chance sur deux

On se remet en rang


Le jour où je suis allée à la CAMI

Publié le 26 Novembre 2013, 10:42am

Catégories : #sport & cancer, #CAMI, #sport pendant traitements, #cancer du sein, #cancer

J’avais entendu parler de cette association grâce à un super article de rue89 que m’avait envoyé mon mari :

http://www.rue89.com/rue89-sport/2013/01/14/karatherapie-le-sport-pour-combattre-le-cancer-238452

Il dit notamment que le sport diminue le risque de récidive de 50%. J’avais lu des supers retours de patients inscrits qui étaient ravis.

Je commençais tout doucement à émerger des traitements et du rythme effréné que la maladie m’avait imposé. Je pensais qu’il était enfin temps de reprendre une activité physique, en douceur. Pour guérir, et pour me réapproprier ce corps meurtri, pour à nouveau le fatiguer, mais pas avec un traitement chimique et médicamenteux, non une bonne fatigue. J’avais besoin de me défouler aussi. Même si à ce moment, paradoxalement j’étais fatiguée, épuisée même, je ressentais le besoin d’expulser toutes mes toxines accumulées depuis tous ces mois.

Je me disais que ce serait une reprise “facile”. Que j’étais quand même bien en forme – presque plus diminuée et handicapée - et que de ce fait, je n’aurais pas trop de mal à reprendre le sport, ici à la CAMI – je pensais que ce serait une sorte de yoga cool – oh non…

Le jour où je suis allée à la CAMI

J’arrive en avance dans le palais des sports. J’avais rendez-vous avec un éducateur médico-sportif pour faire connaissance – pour m’accompagner dans ce sport, il devait savoir ce qui m’était arrivé, où j’avais mal, et quelles étaient mes limites.

J’avais décidé de garder ma perruque – mes cheveux n’ayant pas encore repoussé – je me disais qu’étant donné que je n’allais pratiquement pas transpirer, je ne ressentirais aucune gène et ça allait le faire. Mauvaise idée.

Note pour la prochaine séance – pas de perruque.

Je pensais qu’on serait au moins une dizaine, mais à ce premier cours, nous n’étions que deux avec l’éducateur. Autant dire un cours particulier !

Nous avons commencé par 30 minutes d’étirements et d’exercices musculaires. Dès les premières minutes, j’ai senti que ça allait être beaucoup plus dur que prévu… Et avec deux participants uniquement, aucune chance de se cacher au fond de la salle et faire semblant de s’étirer…

Ça n’était pas du tout “cool” comme je l’avais imaginé. Et tant mieux, c’était génial ! L’éducateur me réapprenait à écouter mon corps, à respirer correctement, à repousser également plus loin mes limites.

Après les étirements nous avons commencés à effectuer quelques coups de karaté – il nous a appris à pousser le kaï - cri du karaté - et à faire les gestes typiques du karaté. Au départ j’étais un peu timide. Je ne me lâchais pas, j’étais dans la retenue. Après tout je ne les connaissais pas assez pour me lâcher, me défouler correctement.

Plus les séances s’enchaîneront et plus je me lâcherais, je me défoulerais, notamment pendant les “kaï”.

Après 1h30 de Médiété, j’étais complétement lessivée ! Je redécouvrais certains muscles oubliés et en dehors des courbatures, j’étais bien, très bien même. J’avais transpiré, sortie mes toxines, fatigué mes muscles. J’étais bien avec mon corps ! et cela faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé.

Malheureusement pour des raisons d’organisations et d’horaires qui ne conviennent pas je ne peux désormais plus continuer à suivre ce cours à la CAMI.

J’y retournerai, j’en suis sûre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

martine d 26/11/2013 11:17

bonjour
Cela fait deux ans que j'ai été opérée de mon cancer du sein et la fatigue est encore là mais j'ai décidé de prendre soin de mon corps et de mon moral avec la maison de l'espoir je fais de l'aqua gym de la sophro et de la relaxation ,l'aqua gym fatigue beaucoup et je mets toujours plusieurs jours pour récupérer mais je continue ça fait du bien au corps et au moral

UneChanceSurDeux 18/03/2014 14:45

L'exercice physique et une bonne alimentation sont la clés de notre guérison.
Bon courage à toi !

Archives

Articles récents