Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une chance sur deux

Une chance sur deux

On se remet en rang


Le jour où je suis allée faire mon échographie

Publié le 11 Juin 2013, 08:27am

Catégories : #échographie, #masse, #explose, #cancer du sein, #le crash, #l'ouragan, #cancer, #chute

C'était un lundi, un début de semaine calme, avec en ligne de mire les vacances...

J’y suis allée sans trop d’à priori, il était inconcevable dans mon esprit que ce soit quelque chose de “grave”, de dangereux pour ma santé. Non, c’est bon j’ai déjà eu un cancer moi !

Je passe l’échographie, enchaîne sur une mammographie – parce que l’écho a révélé une masse qui ne semble pas plaire au médecin présent… Elle n’est pas belle ma “masse” ?

Il me dit de faire une biopsie rapidement car il ne faut pas laisser trainer cela…

Ah, et bien ça attendra mes vacances hein, parce que désolée Monsieur, mais il y a des choses plus importantes que ma “masse” qui ne te plait pas… je dois terminer les valises, m'occuper de la location des vélos, faire le maximum de machines avant THE départ.

Visage stoïque en face de moi...

Là, dans ce regard, je comprends que ça n’est pas si simple que cela. Il ne sait pas ce que c’est, mais c’est pas beau, tellement pas beau que je dois changer d'état d'esprit rapidement et aller faire cette satanée biopsie… ok docteur, compris.

Je reste droite, je ne m’écroule pas, je règle les 90€ de radio (quand même !), mais je sens que les émotions sont en train de remonter à toute vitesse. Il faut que je sorte vite, très vite, je ne veux pas craquer devant eux (pourquoi ?). J’étouffe, j’ai le sentiment que quelqu’un m’appuie sur la cage thoracique…

Je sors. Premier réflexe, avant même d’esquisser un sanglot : j’appelle mon mari, ma moitié. J'ai comme l'impression que l'histoire se répète... je me revois 3 ans en arrière, sortant de ce même cabinet de radiologie…

J’explose en larmes et balbutie deux trois phrases (je me demande s’il a bien tout compris tellement le discours est décousu par les larmes).

Oh non pas encore moi, pas encore nous. C’est pas juste…

Le jour où je suis allée faire mon échographie

Plus tard je réaliserais que les échographies sont toujours fortes en émotions chez moi : soit je découvre que je vais donner la vie, soit que j’ai en moi une cellule maligne qui veut me l’enlever… bizarre non ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents