Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une chance sur deux

Une chance sur deux

On se remet en rang


Le jour où j’ai ri… jaune

Publié le 3 Décembre 2013, 12:17pm

Catégories : #cancer du sein, #cancer et humour, #tourner sept fois sa langue, #rire jaune

J’étais au boulot, au téléphone avec une collègue. A l’époque, Je n’arrivais pas à me dépatouiller avec un logiciel informatique. J’appelle donc cette collègue à la rescousse car elle a plus d’expérience que moi sur ce logiciel.

Elle ne savait pas ce qui m’était arrivé personnellement, mon cancer, mes traitements etc…

Elle ne savait rien à l’époque. Elle avait juste remarqué à la cantine que j’avais désormais une coupe garçonne, depuis la rentrée.

Je décroche donc mon téléphone et lui dit d’entrée : “Je m’arrache les cheveux avec ce truc, est-ce que tu peux m’aider ?”

Elle me répond : “Et bien ne te les arrache pas trop sinon vu ce qu’il te reste sur la tête, tu vas devenir chauve !” et elle éclate de rire.

A l’autre bout du téléphone je ris aussi, mais jaune.

Je ris jaune parce que je suis effectivement chauve sous ma perruque, je ris jaune parce que c’est moi qui l’ai emmené sur ce terrain là avec ma première phrase, je ris jaune parce qu’elle n’est pas au courant et je m’en veux de la mettre dans l’embarras de cette façon – si elle savait…

Et en même temps, je finis par rire franchement, j’éclate de rire tellement la situation est … drôle !

Depuis, je tourne 7 fois ma langue dans ma bouche avant de parler, et j'arrête de faire des blagues sur les cheveux...

Le jour où j’ai ri… jaune
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

martine d 03/12/2013 13:20

bonjour
Moi je suis bénévole dans une assosciation et quelq'un qui n'était pas au courant de mon cancer m'avait dit "oh t'as coupé tes cheveux très court et tes cheveux sont gris t'es moche comme ça sur le moment ça blesse mais je ne lui en ai pas voulu mais toi tu n'as pas dit à tes collègues que tu avais été malade ?

UneChanceSurDeux 18/03/2014 14:43

Bonjour Martine,
Effectivement ces réactions "à chaud" peuvent parfois énormément blesser.
Certaines collègues étaient au courant, mais pas toutes, et en l'occurrence pas celle-ci...
Merci pour tes commentaires et remarques, et désolée du délai de réponse.

Archives

Articles récents